AG proMONT-BLANC et stratégie

L’AG de proMONT-BLANC a été fixée au mercredi 19 juin à 15h00 à Chamonix (prochainement nous vous indiquerons l’adresse).

Dans l’actualité du projet d’inscription du massif du Mont-Blanc sur la liste du patrimoine mondial en qualité de paysage culturel, l’association proMONT-BLANC a souhaité depuis janvier identifier le rôle qui est le sien afin de déployer une communication et un plan d’action clairs et de structurer son travail pour les prochaines années.

Dans cet esprit, proMONT-BLANC de janvier à mai 2019 suit plusieurs actions pour : 

1.      Identifier son positionnement par rapport à l’inscription

2.      Identifier les valeurs sur lesquelles elle va inscrire son travail

3.      Mettre en place le plan d’action et la communication qui en découleront.

Nous vous présenterons le 19 juin la nouvelle stratégie qui en découlera.

Rapport d’activités 2018 -19

L’assemblée générale de proMONT-BLANC s’est tenue le 19/06/2019. Nous avons été accueillis par les membres de l’Association des Réserves Naturelles des Aiguilles Rouges (ARNAR). Créée en juin 1972, l’ARNAR est porteuse de valeurs concernant l’éveil et l’apprentissage de la nature comme environnement et aussi comme espace de rencontre entre les hommes. Leur chalet est situé au Col des Montets à Argentière, lieu magnifique.

proMONT-BLANC a présenté son rapport d’activité : rapport 2018-19

L’accent fut mis sur la candidature UNESCO pour le massif du Mont-Blanc. Une avancée majeure s’est produite le 11 décembre 2018 : l’organe décisionnaire de l’Espace Mont-Blanc, la CTMB, s’est positionné en faveur d’une candidature du Massif au Patrimoine Mondial de l’UNESCO en tant que « Paysage culturel ».  Le choix était possible entre trois options : une candidature au titre de « Patrimoine naturel », de « Paysage culturel » ou encore de « Patrimoine naturel en tant qu’extension d’un bien existant ».

proMONT-BLANC avait alors pu amender le protocole d’accord signé par les 3 présidents de la CTMB en rappelant la « dimension naturelle exceptionnelle du massif du Mont-Blanc, qui réunit les hommes dans une communauté montagnarde autour des mêmes valeurs, et qui doit servir de socle à cette candidature ».

En décembre 2018, proMONT-BLANC a décidé de travailler avec EQUIILAB pour connaître les atouts et les faiblesses de ce type de candidature puis ensuite pour mettre en place un processus en 2019 – 2020 afin d’en optimiser le déroulement.

19 juin 2019 AG proMONT-BLANC

Amis, adhérents et donateurs,

Notre assemblée générale aura lieu mercredi 19 juin 2019.

Nous vous attendrons à 15h à Argentière :

Chalet de la Réserve des Aiguilles RougesCol des MontetsArgentière74400 Chamonix-Mont-Blanc

Nous serons accueillis sur ce site magnifique par l’Association des Réserves Naturelles des Aiguilles Rouges.

Cette séance sera très particulière !

En effet, le 11 décembre 2018, la CTMB (lien) s’est positionnée en faveur d’une candidature du Massif au Patrimoine Mondial de l’UNESCO en tant que « Paysage culturel ».
Le choix était possible entre trois options : une candidature au titre de « Patrimoine naturel », de « Paysage culturel » ou encore de « Patrimoine naturel en tant qu’extension d’un bien existant ».

Le collectif d’association proMONT-BLANC vous expliquera les caractéristiques de cette candidature « Paysage culturel » puis le processus qu’il mettra en œuvre en 2019 et 2020 pour en optimiser le déroulement.

De décembre 2018 à juin 2019, nous avons travaillé avec un cabinet spécialisé Equiilab pour mettre en place un programme de travail. Ces travaux tout juste terminés, vous découvrirez notre VISION, notre MISSION puis le PLAN d’ACTION à mettre en place et le BUDGET.

Nous recevrons vos avis, suggestions et contributions. Puis les adhérents voteront pour approuver ou non ce nouveau programme.
N’oubliez pas que se sont les présents qui décideront ! Si toutefois vous ne pouvez pas nous rejoindre au Chalet des Aiguilles, nous vous invitons grandement à nous renvoyer un pouvoir (en PDF).

Nous attendons vos prochaines nouvelles (nous aimons bien vous lire et vous entendre),

Barbara EHRINGHAUS, Présidente et les membres du Conseil d’Administration

Samedi 08/09/18 Journée mondiale pour le climat Genève, Passy et Chamonix

Pour la journée mondiale pour le climat, mobilisez-vous avec vos proches !

Voir ce lien pour les rassemblements de la région (Chamonix, Genève, Passy) https://librinfo74.fr/samedi-8-septembre-la-journee-mondiale-pour-le-climat-sinvite-en-haute-savoie-pour-interpeler-les-elus/

Et pour ceux qui n’ont pas FB, voir les détails ci-dessous. A faire suivre !

 

par Coll’Air Pur pour PASSY

ORGANISATION⚠️

Déroulement de la Marche pour le climat :

➤ A 14 H : Départ officiel de la marche
👉🏻depuis Domancy : départ du parking de Kiabi, 828 chemin des Grandes Vernes.
👉🏻depuis Sallanches : départ du parking de la salle Léon Curral, 213 rue Albert Gruffat.

➤ A PARTIR DE 15 H : Arrivée à la plage du lac de Passy.
👉🏻Possibilité de continuer à faire des tours de lac jusqu’à 16h (on comptabilise les « kms pour le climat »👣👣👣).

👉🏻En parallèle, pour ceux qui ne peuvent ou ne souhaitent pas marcher sur les itinéraires proposés à partir de Domancy et de Sallanches, ils pourront rejoindre la Marche autour du lac à 15h et y faire des tours en vélo🚴🏻‍♀️🚴🏻‍♂️, poussettes👶🏻 ou à pieds👣 ou encore se rendre au stand de fabrication de moulins à vent🌬 en papier (pour la photo de groupe📷) .

➤ 16 H : Rassemblement général🗣👥👥 pour le moment fort de la journée, où nous prévoyons un ✨événement✨avec tous les participants ! (découverte à ce moment-là!😉). Puis, goûter convivial jusqu’à 17h et plus! Donc, amenez vos boissons et mets sucrés ou salés 😋.

💥ALLONS ENFANTS DE LA PLANÈTE, MARCHONS ENSEMBLE!💥
👉🏻Munissez- vous de vos plus belles pancartes, banderoles, Tshirts, slogans : de la contestation à la solution , en passant par l’humour ou la colère, exprimez- vous ( en restant respectueux bien sûr!).🤗

❗️Faisons de cette marche citoyenne et apolitique un moment fort de notre histoire afin de défendre le climat et la justice environnementale ❗️

‼️ON COMPTE SUR VOUS! MOTIVEZ LES FOULES, VOUS AVEZ ENCORE 2 JOURS‼️

A samedi!👋🏼

Publications par Save the Biodiversity & Climate qui a ajouté un évènement pour CHAMONIX

3 septembre, 14:47 ·

« Est-ce que j’ai une société structurée qui descend dans la rue pour défendre la biodiversité […], est-ce que j’ai une union nationale sur un enjeu qui concerne l’avenir de l’humanité et de nos propres enfants ? » Nicolas Hulot, France Inter, mardi 28 août 2018.

L’appel est lancé ! Face aux lobbies et à un modèle économique qui détruit le climat et la biodiversité, réunissons-nous pour montrer que la réponse est OUI !

A Chamonix, nous sommes doublement légitimes dans cet engagement :
Nous sommes quotidiennement confrontés au réchauffement climatique (glaciers qui fondent de montagnes qui s’écroulent)
Nicolas Hulot a toujours été impliqué dans les enjeux environnementaux de la vallée de Chamonix Mont-Blanc, et son départ est un catalyseur d’énergies

Réunissons-nous pour faire entendre nos voix auprès du gouvernement, et leur rappeler que nous sommes engagés par tous ces enjeux environnementaux.

Rassemblons-nous place Balmat à Chamonix le 8 septembre à 14h pour une marche vers le bois du Bouchet. L’objectif de cette mobilisation citoyenne est d’interpeller nos dirigeants face à l’urgence absolue de protéger notre planète.

Cette marche est un élan d’espoir

Nous sommes prêt.e.s. Et vous ?

DEROULÉ DE LA JOURNÉE :

14H : RDV Place Balmat à côté de la statue
14h15 : Prises de parole
14h45 : Début de la marche vers la piste d’atterissage des deltaplanes dans le bois du Bouchet
16H : Fin – Retour Place Balmat

Venez nombreux 🙂 !

A GENEVE :

16 août, 22:57

Le 8 septembre des milliers de rassemblements pour le climat auront lieu partout dans le monde. A Genève, nous nous réunirons dès 16 heures, 40 rue du marché (à côté de la place du Molard), pour une table ronde citoyenne sur le climat. Venez nombreux !
https://actionnetwork.org/events/rise-for-climate-geneva

 

L’UNESCO pour le Mont-Blanc : l’association proMONT-BLANC toujours plus déterminée !

Ce lundi 11 juin 2018 à Chamonix les membres de proMONT-BLANC se sont réunis pour l’assemblée générale.

Certains participants ont suivi la séance tout en veillant aux préparatifs de la Conférence sur l’avenir des hautes montagnes du monde  : cet événement mondial, pour sa 4e édition, se tiendra du 12 au 14 juin au Majestic à Chamonix. Mercredi 13 juin à 20 h un grand débat sera ouvert à tous avec pour thématique : « Mont Blanc et UNESCO : construisons ensemble l’avenir du massif ». 

Pour le 27e bilan de ses activités, proMONT-BLANC s’est réjoui de la mise en route du dossier pour la candidature UNESCO par les élus des trois pays du massif. Toutefois le collectif regrette que cet engagement ne soit pas suivi d’actions marquées et concrètes. Les travaux préparatoires en cours avancent mais très lentement et sans l’intégration tous les acteurs notamment la population et les entreprises.

De nombreux jeunes ont rejoint proMONT-BLANC au cours de cette AG.
Ils participeront pour la 2e année à l’opération d’Alparc « Jeunes au sommet » avec des enfants du Foyer des Houches (12 et 13 juillet). Ces « ambassadeurs » souhaitent aider proMONT-BLANC dans ses réflexions et travaux pour la candidature UNESCO.

Les tâches pour 2018-19, en partie aux côtés des élus, seront multiples :  le choix du type de candidature, la mise en route d’un Comité de pilotage, l’élaboration d’un Plan de gestion, le relais auprès des autres associations et des habitants…

www.sustainable-summits2018.org

Pour un petit diapo : cliquez sur une vignette

 

 

Soirée publique « Mont Blanc et UNESCO : construisons ensemble l’avenir du massif 13 juin 2018 Chamonix

Dans le cadre de la 4e  Sustainable Summits Conference qui rassemble 250 participants de 16 nationalités différentes pour réfléchir aux meilleures solutions pour l’avenir des hautes montagnes du monde, une soirée publique est proposée autour du thème « Mont Blanc et UNESCO : construisons ensemble l’avenir du massif !».

Organisé par Mountain Wilderness en partenariat avec proMONT-BLANC, WWF et Espace Mont Blanc, ce débat permettra de porter une attention particulière au Massif du Mont Blanc et à la démarche transfrontalière (France, Italie, Suisse) de candidature au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Élus, experts, représentants du monde associatif et économique présenteront leur vision de ce processus et ce qu’ils en attendent pour ensuite échanger avec la salle pour en évaluer les conséquences dans les d

omaines du tourisme, de l’aménagement, de la préservation de l’environnement ou de la vie quotidienne.

Nous avons le plaisir de vous inviter à cette soirée/débat animée par le journaliste François Carrel le mercredi 13 juin 2018 à 20 h dans la grande salle du centre de congrès «Le Majestic».

Sont attendus, entre autres, les éclairages de Bernard Debarbieux, professeur de géographie culturelle et politique, Emmanuel Estoppey, président du World Heritage Experience Switzerland, directeur du site UNESCO des vignobles de Lavaux, Pierre-François Toulze, expert en candidature UNESCO et les témoignages des élus, Eric Fournier, Vice-Président français de l’Espace Mont Blanc et Stefano Miserocchi, Syndic de Courmayeur.

AG proMB 11 juin 2018 à Chamonix

L’assemblée générale de proMONT-BLANC se tiendra le lundi 11 juin 2018 à Chamonix de 14h30 à 16h30 environ (Impasse du Genepy).

Les avancées du dossier UNESCO seront largement abordées. 

Cette séance se tiendra juste avant l’ouverture de la Conférence sur l’avenir des hautes montagnes du monde. Découvrez sur le site un programme passionnant.

Notez ausi ce RV : mercredi 13 juin de 20h00 à 22h00 : Débat ouvert au public au centre de congrès le Majestic avec pour thème :  « Mont Blanc et UNESCO : construisons ensemble l’avenir du massif »  

Organisé par Mountain Wilderness France, WWF France, proMONT-BLANC et l’Espace Mont-Blanc.

Entrée gratuite dans la limite des places disponibles – en français. Ouverture des portes à 19h30

Notre AG est ouverte à tous. Toutefois avant de venir pensez à nous envoyer un mot par mail ou SMS (voir page « contacts » du site) pour l’organisation. Merci

Et pour adhérer et nous soutenir, cliquez sur cette page.

A savoir : Avec le prélèvement à la source, les réductions d’impôt pour les dons versés en 2018 seront maintenues. Comment cela va-t-il fonctionner ? réponse ici.

26 mai 2018 Vélorution MONT-BLANC

La Vélorution en Haute-Savoie revient le samedi 26 mai 2018 avec 5 manifestations à vélo pour promouvoir une mobilité propre.

Les associations et collectifs du Réseau Air 74 s’unissent une nouvelle fois pour montrer qu’il est urgent de donner une place plus grande à la mobilité active dans nos déplacements quotidiens. La vallée de l’Arve et le bassin annécien sont souvent sujets au dépassement des valeurs limites de pollution de l’air. L’objectif de la vélorution est donc de proposer des alternatives aux modes de transports polluants.

AU MONT-BLANC

Pour la 6e Vélorution d’Inspire, nous avons choisi de mettre la lumière sur le plus gros point noir pour les déplacements à vélo localement: l’accès entre le pays du Mont-Blanc et Cluses. La nationale entre Magland et Cluses est un territoire hostile pour les vélos et piétons qui osent s’y aventurer. Pas une bande cyclable ou un trottoir en vue, et pourtant, il s’agit du seul itinéraire possible pour atteindre Cluses, puisqu’aucun chemin latéral n’existe, dans cette étroite partie de la vallée de l’Arve.

🔔 Rendez-vous à 10h30 à Cluses
> Place des Allobroges – départ à 11h à vélo
🚩 Retour à Cluses vers 12h30
> Place des Allobroges – à l’arrivée à Cluses, partageons un moment de convivialité:  animations, stands, food truck…
👕 Venez habillés en BLEU si possible

Lien : http://inspire74.com/infos/velorution-2018 

proMONT BLANC, qu’est-ce que c’est ? qui est-ce ?

PRO, ça booste, ça fait sérieux, ça fait professionnel.

 

 La première fois que j’ai entendu parler de proMONT-BLANC, j’étais à une réunion publique qui traitait du PIT, à Saint Gervais, en 2012.

 Le PIT signifie « plan intégré transfrontalier » de l’Espace Mont Blanc. Dans le cadre de la politique de développement durable, on traitait déjà du futur plan de gestion des régions qui se situent autour du Mont Blanc, en Italie, Suisse et France. Il y aurait le cœur intouchable, le massif du Mont Blanc en lui-même puis les vallées l’entourant avec ses activités économiques et les massifs qui lui font face plus ou moins laissés à l’appétit des promoteurs.

 Une personne m’a tout particulièrement intéressée, il s’agissait d’une dame avec un accent pas très savoyard (!) et des tournures de phrases qui laissaient à penser qu’elle maîtrisait plusieurs langues ! C’était et c’est toujours la présidente de proMONT-BLANC : Barbara EHRINGHAUS.

 Par la suite, j’ai participé à l’Assemblée générale et ai compris l’engagement à long terme des membres de cette association. Tous représentent soit une fédération sportive de montagne, soit une association de protection de la montagne ou ils peuvent aussi être universitaires, passionnés d’écologie.

 Tous ont le courage de venir de loin pour se réunir, qui, de Milan, de Paris, de Dijon, de Genève ou encore de Grenoble. …Et tous ont le même but : réaliser la protection internationale du Mont Blanc !

 Et ce, pour certains depuis vingt ans ! Depuis peu, une nouvelle garde arrive, toute fringante, pleine d’énergie, ce sont « les ambassadeurs », jeunes universitaires décidés à convaincre leur génération de l’urgence du sujet !

 Chapeau pour la ténacité et surtout, il est à souhaiter que leur pari qui est la pérennité de ce territoire soit bientôt réalité !

 

Raphaëlle L., nouveau membre de proMONT-BLANC

LE MONT-BLANC AU PATRIMOINE MONDIAL DE L’HUMANITÉ ? par Vincent Neirinck

Cela fait des décennies que l’on parle d’une inscription du massif du Mont-Blanc sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Lancée par les associations, l’idée a mis du temps à mûrir ; quand les états concernés étaient intéressés par la démarche —en 2000, la France inscrivait le massif sur sa liste indicative, inventaire des biens à inscrire in fine sur la liste du patrimoine mondial ; en 2008, c’était le tour de l’Italie―, les acteurs du territoires rechignaient, et inversement.

De l’eau a désormais coulée sous les ponts, les mentalités évoluent, l’environnement est devenu un sujet d’intérêt majeur —nationalement, les débats autour du Grenelle de l’environnement et de la COP 21 ont touché les esprits. Localement, la pollution de l’air est un problème de santé publique―, les temps sont désormais venus de marquer l’essai. Le conseil municipal de Chamonix a relancé l’action en janvier 2017 en adoptant à l’unanimité une motion demandant l’engagement de la procédure d’inscription du massif du Mont Blanc sur la liste du patrimoine naturel et culturel de l’UNESCO. Le 24 octobre dernier, la Conférence Transfrontalière Mont-Blanc (CTMB) —composée des collectivités territoriales des Savoie, de la Région Autonome de la Vallée d’Aoste et du Canton du Valais―, ainsi que des élus et représentants des trois états se sont réunis à Chamonix pour signer une déclaration d’intention les engageant sur le chemin de l’inscription du massif au patrimoine mondial et culturel de l’UNESCO.

Un chemin long, mais enthousiasmant et fédérateur, s’ouvre devant tous les acteurs du massif pour aboutir à cette reconnaissance des caractères naturel et culturel exceptionnels du Mont-Blanc.
Un comité de pilotage et des groupes de travail thématiques vont être très bientôt mis en place pour porter cette candidature. De nombreuses étapes sont programmées pour 2018, impliquant ces instances de la CTMB, des experts en sciences naturelles et culturelles mais aussi les habitants, les associations et les acteurs économiques incontournables de ce territoire tri-national.

En juin 2018, se tiendra à Chamonix le congrès « Substainable summits conference », consacré à l’avenir des hautes montagnes du monde. Une soirée de ces rencontres, intitulée « Mont Blanc et UNESCO : construisons ensemble l’avenir du massif » sera l’occasion de faire le point sur les enjeux et les modalités de cette inscription.

Retrouvez Vincent et Jean-Christophe sur http://8montblanc.fr/replay/acces-direct-du-mardi-13-fevrier-2018/  (l’interview démarre à peu près 7 mn après le début de l’émission)